Projet de danse germano-camerounais. Danse à ciel ouvert: dans la nature et au quartier

Flashmob Agrandir l'image (© Alexander Schücke) Sur invitation de l'Ambassade d'Allemagne à Yaoundé, la célèbre chorégraphe allemande Antje Pfundtner est retournée au Cameroun le 07 décembre 2013 pour faciliter un projet de danse germano-camerounais à Yaoundé pendant environ deux semaines.

Antje Pfundtner a suivi sa formation en danse moderne de théâtre à la Amsterdamse Hogeschool voor de Kunsten (Pays Bas). Grace à des bourses, elle a pu se produire entre autres à New-York (Etats-Unis) et au danceWEB Wien à Vienne (Autriche). A côté de son travail artistique propre, Antje Pfundtner fait des chorégraphies pour des productions théâtrales et de musique, travaille comme coach dans des projets de danse avec des jeunes et enseigne régulièrement dans des ateliers et séminaires internationaux.

En collaboration avec les deux chorégraphes de renom camerounais Gladys Tchuimo et André Takou Saa, Antje Pfundtner avait creé lors de son premier séjour en févirer 2013 une pièce dansante pour 20 danseurs et musiciens qui, pendant deux semaines avait été conçue et mise en scène dans un jardin spacieux situé non loin de l'ancienne usine Bastos. Les artistes avaient alors eu la possibilité d'intégrer la nature dans leurs formes d'expression artistique à travers la danse. Antje Pfundtner et ses partenaires camerounais du projet visaient à travers cette pièce à mettre ensemble la danse contemporaine et les rythmes africains à ciel ouvert.

La pièce dansante avait été présentée le 22 février  2013: Le public avait alors suivi la pièce mobile dans un pot pourri fait de musique, de récital et de performances artistiques dans un jardin aux allures d'un parc. La performance impressionante avait été reçue avec enthousiasme par le nombreux public present.

La suite du projet „danse à ciel ouvert“ a eu lieu. Il a déménagé du jardin vers un environnement urbain, dans l'espace public: de la nature vers un quartier de la ville de Yaoundé. Une fois de plus, Antje Pfundtner et les chorégraphes André Takou Saa et Gladys Tchuimo ont guidé les 14 danseurs du projet. Le projet a cette fois encore bénéficié d’un accompagnement musical avec comme artistes invités Ayrik Akam, Venant Ntiomo et Joseph Ebodé. La nouvelle pièce dansante adaptée pour la rue a été présentée le 14 décembre 2013 à Yaoundé.

Au quartier Oyomabang, les artistes ont ébloui les habitants du quartier avec une prestation faite de danse, de musique et de chansons et integrant l’environnement local. Un grand nombre de curieux s’est joint à la caravane mobile des danseurs, musiciens et acrobates qui a connu son point culminant sur la place du marché.


L’épilogue inoubliable pour les artistes n’a cependant eu lieu que le lendemain: La premiere flash mob au Cameroun a eu lieu dans divers quartiers de la ville. La troupe a voyagé dans un bus loué pour l’occasion à travers différents quartiers tels que Mokolo, Nkolbisson ou Tsinga et surprenait chaque fois les passants ébahis par des performances artistiques éclairs. Les reactions allaient de l’étonnement à l’incrédulité. Cependant l’enthousiasme envers ce court spectacle surprise était omnipresent.

Teaser du Flash Mob

Le week-end très chargé s’est achevé avec une prestation sur la scène du festival YaFé devant un public nombreux et enthousiaste.

Le projet a été initié par l'Ambassade d'Allemagne à Yaoundé et a bénéficié du soutien du Goethe-Institut Kamerun.

Vidéo du Flash Mob

Ambassade d'Allemagne à Yaoundé, section culturelle.

Training

Oyom-Abang

Flashmob

YaFé

Farewell